Visita de trabalho ao Brasil ;-) UFU, Uberlândia

15Juil/120

Segunda-feira : nos voltamos na França

Voilà, c'est lundi, jour de retour vers la France. Eduardo passe nous chercher à l'hôtel, pour récupérer les valises. Elles sont lourdes de souvenir, mais ne dépassent pas le poids maximum autorisé. Avec Iberia, on a droit à 2 fois 32kg, et là, j'ai à peine 25kg. Pas grave car c'est déjà lourd et il va falloir déplacer tout cela entre 2 aéroports et dans le RER/métro à Paris.

Mais avant petite photo prise du 8ème de l'hôtel Happy pour montrer qu'il fait encore super beau ce matin... profitons en car demain il pleut sur le nord de la France.

On décolle vers 15h20, donc on a le temps de passer au labo pour finaliser quelques trucs et surtout dire au revoir. Cette année est la dernière année du projet, donc pas de voyage l'an prochain. Il faut donc en profiter.

Sauvegarde, préparation du Wiki de Mirabelle sont au programme pour finir le séjour au Biolab. Ce matin Eduardo s'occupe de changer en Euro l'argent brésilien qu'il nous reste après le séjour. L'an dernier nous avions fait cela à l'aéroport de Sao Paulo, mais les taux de change pratiqué font perdre pas loin de 20-30%!!! c'est un peu du vol. Sur Uberlândia, c'est mieux.

Vers 12h on part manger une dernière fois au poids. Retour vers 13h, et à 14h Eduardo n'est toujours pas là... heu l'avion ne nous attendra pas ! Afraid

J'en profite pour faire quelques dernières photos de nos studieux collègues :

Pierre appelle Eduardo, il arrive.... Ouf rassuré. Direction l'aéroport.... Petit stress supplémentaire, nous n'avons que 3h à Sao Paulo pour changer d'aéroport et ré-engistrer les bagages... sachant qu'il y a minimum 1h de bus entre les 2...

L'avion au départ d'Uberlândia à déjà 1h de retard!!! pas cool du tout, cela nous fait arriver à 17h30 et là ce n'est pas bon... car c'est l'heure de bouchons dans cette mégapole. A priori, on devrait louper l'avion qui nous ramène vers la France!

L'1h de vol vers São Paulo accompagnée du premier Atarax se passe bien. A peine descendu on récupère nos bagages, la chance est avec nous, ils sont dans les premiers. Direction le bus à l'étage plus bas. Une fois les billets pris, on réussi à prendre le bus de 17h30 (1 toutes les 1/2 heures). Mais c'est l'heure des bouchons normalement.

Bizarrement, le bus roule sans s'arrêter... on arrive au Terminal 4 en 50 minutes, et 10 minutes plus tard on arrive au terminal 1 de Guarulhos. On se rend à l'enregistrement le plus rapidement possible. Il n'y a plus personne ! Il faut dire qu'il reste 1/4 d'heure avant la fermeture. Ouf, on a les cartons d'embarquement, reste plus qu'à passer la sécurité et hop zone internationale. Je perds ma bombe de mousse à raser que j'ai oublié de mettre en soute. Pas grave.

Encore quelques 10zaines de minutes d'attente, le temps pour Pierre de manger ses derniers "Pao de queijo" et pour moi d'acheter 2 mugs Brésil, histoire de liquider mes derniers reais.

Second Atarax et hop décollage pour l'Espagne ou on fait une rapide escale à Madrid. Le vol se passe sans trop de soucis et j'arrive même à dormir grâce à une 3ème pilule.

Arrivé à Madrid il fait toujours beau et chaud. Dernier avion en direction de Paris... Au fur et à mesure que l'on remonte vers le nord, les nuages apparaissent et on atterri sous la grisaille...

Jusque là, on a pas vraiment eu le temps de s'ennuyer tellement le timing était serré. Le retour m'a paru beaucoup plus court que l'an dernier. On récupère les bagages, et on prend la direction de la gare de l'est, d'où part notre TGV pour Metz.

18h04, la famille est sur le quai, et les enfants courent vers moi. Retour vers la maison, demain je prends congés pour me reposer et profiter de la famille après ces 20 jours "aure verde".

Pour la fin de semaine, il faut cependant préparer une petite présentation pour le séminaire du laboratoire, présentant nos travaux au Biolab.

Ce voyage au Brésil m'a permis de me réconcilier avec le vélo... même si j'en ai moins fait que pierre (ses mollets s'en souviennent encore). J'ai donc décidé de me racheter un VTT Approve

Un Look HT 1.2 d'occasion avec fourche Fournalès (11kg, ça change des 20kg de mon vieux Rockrider) : Merci Thierry et CAPES-COFECUB. Du coup hier petite balade cool de 22km avec mon plus grand sur notre voie verte et on a remis cela cet AP jusqu'au bout de la voie verte soit 28km.

http://goo.gl/jE8sM


Afficher Voie Verte sur une carte plus grande

Voilà, maintenant rendez-vous au mois d'octobre pour la venue d'Alcimar, pour finaliser ce beau projet France-Brésil.

Content de cet article?

Inscrivez vous à notre fil rss!

Posted by yann

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun trackbacks pour l'instant