Visita de trabalho ao Brasil ;-) UFU, Uberlândia

10Août/190

De segunda na seixta : primeira semana de trabalho

Je reprends l'écriture du blog après une semaine de travail bien chargée. Entre les séances de sport matinales (je vous en dirai plus dans le prochain article) et la journée de travail, difficile de trouver du temps pour l'écriture. Je profite de ce samedi après midi pour faire un résumé de ces 5 jours.

Le lundi a été consacré à la mise en place de mon bureau dans le bâtiment des enseignants-chercheurs ou se trouve Eduardo. Je bénéficie donc d'un bureau personnel pour la durée de mon séjour. Ce sera bien pratique pour m'isoler lors de la lecture de publications ou encore lors des visioconférences avec la France pour les soutenances de stage par exemple.

Mon bureau se trouve à cet étage
Eduardo en plein travail

Le reste du temps je serai avec les thésards dans le laboratoire NTA qui se trouve à 2 blocs de là. C'est là que j'ai installé le NUC acheté et emporté au brésil pour l'occasion afin de pouvoir développer dans de bonnes conditions. Thiago, que vous verrez prochainement ici, thésard de son état m'a trouvé un écran, un clavier QWERTY !!!!! et une souris afin de pouvoir utiliser le NUC :

Les plus attentifs auront remarqué un Windows 10! étrange non !

Le NUC sera en dualboot pour accueillir Windows et Linux Ubuntu, car nous utiliserons Unity3D pour le simulateur. La version Linux de Unity est encore un peu jeune pour pouvoir être utilisée sérieusement. On préférera la version Windows couplée aux outils de développement Visual Studio. Blender sera notre outil de modélisation.

NUC en dualboot Ubuntu/Windows et mon portable sous archlinux... 10 ans les sépare!

J'ai donc passé deux bonnes journées pour l'installation des différents systèmes et logiciels que nous utiliserons. Tout ça ça donne soif ;).

Agua de Minas Gerais 🙂

La bonne surprise est la présence d'Eduroam à UFU. J'allume mon portable et hop, je suis sur internet sans effort, sans demande de compte à l'administration de l'Université. Un gain de temps indéniable. Merci la technologie!

La moins bonne nouvelle c'est la bourse... ça va être galère pour l'avoir. Je n'avais pas demandé de VISA VISTEM 1 suite à aux différents échanges que j'avais eu avec le responsable du programme et ses contacts. L'ambassade du Brésil en France, elle, n'a carrément pas répondu aux 4 mails envoyés durant les 2 mois précédents mon départ.

En effet, pour pouvoir recevoir la bourse, il faut ouvrir un compte. Pour ouvrir ce dernier il faut un CPF (Cadastro de Pessoas Físicas) et pour obtenir ce document il faut un VISA VISTEM 1 que je n'ai pas !!!!! Bref la galère. La nécessité ou non du VISA n'était claire pour personne. Eduardo n'avait pas non plus pu obtenir d'informations précises auprès de son service des relations internationales. Heureusement, étant le premier concerné à UFU, les personnes de ce service ont trouvé une solution simple et rapide pour effectuer le paiement (enfin rapide... j'attends toujours :)). Bon voila tout n'est qu'une question de temps... mais cela va s'arranger. Pas merci la bureaucratie !

Le reste de la semaine a été consacrée à la mise en place de notre projet. J'ai commencé à rencontrer les personnes avec lesquelles je vais travailler : Guilherme qui travaille sur les BCI et met en œuvre le matériel choisi : une carte d'acquisition de signaux physiologiques Cyton de chez OpenBCI (https://shop.openbci.com). L'intérêt de cette plateforme est que le code source est opensource et que tout est disponible en ligne. Daniel et Felipe, eux, travaillent sur le simulateur développé au sein de UFU.

J'ai aussi revu une connaissance vielle de 8 ans :), Angela de Sâ qui avait travaillé avec nous sur le précédent projet Capes-Cofecub. "Ela è igualzinha :D"

En 2011 au laboratoire Biolab

Ces journées ont donc été consacrées à la lecture de publications et aussi terminer quelques travaux laissés en plan avant mon départ pour le Brésil, notamment la relecture d'un article pour la revue Applied Sciences (https://www.mdpi.com/journal/applsci).

Dans notre projet, il faudra connecter Unity et Matlab afin de traiter en temps réel les données issues du matériel BCI. Une solution consiste à utiliser la mémoire partagée :

Il faudra donc mettre en œuvre ceci. Mais avant tout, il faut tester les performances du matériel BCI pour le but poursuivi. N'étant pas familier avec ces signaux physiologiques, je vais essayer de profiter des compétences d'Alcimar S. et de Francois C. pour avancer un peu plus vite. Les journées sont donc studieuses et très chargées.... une petite pause de 30-45 minutes à midi pour aller manger à la "Lanchonete" du campus et retour au Labo.

Voila la semaine est terminée... le WE arrive...

Content de cet article?

Inscrivez vous à notre fil rss!

Posted by yann

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun trackbacks pour l'instant